Soutien majeur pour stimuler l’entrepreneuriat féminin - Campus de la Mauricie

Soutien majeur pour stimuler l’entrepreneuriat féminin

la clique

L’École des entrepreneurs du Québec accueille avec enthousiasme un investissement de plus de 3 M$ du gouvernement fédéral

De gauche à droite : Rachel Bendayan, députée d’Outremont, André d’Orsonnens, président du conseil d’administration de l’École des entrepreneures du Québec (ÉEQ), l’honorable Mary F.Y. Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, Michel Fortin, président-directeur général de l’ÉEQ et Tracey-Ann Powers, vice-présidente aux opérations et à l’innovation à l’ÉEQ.

Montréal, le 11 juillet 2019  : L’École des entrepreneurs du Québec (ÉEQ) se réjouit de l’investissement de 3 262 070 $ annoncé par l’honorable Mary F.Y. Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, qui s’insère dans la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat du gouvernement fédéral. Cette mesure contribuera à stimuler la création et la croissance d’organisations dirigées par des femmes entrepreneures au Québec à travers l’action de l’ÉEQ d’ici 2023.

 

« Nous saluons cet investissement qui constitue une mesure concrète pour favoriser la place des femmes en entrepreneuriat. En plus de générer des retombées socioéconomiques positives, cette mesure nous permettra de renforcer le pouvoir économique des femmes. Nous sommes fiers de contribuer, en complément de nos différents programmes, à cette initiative qui sera profitable pour l’ensemble de notre communauté. »
– Michel Fortin, président – directeur général de l’École des entrepreneurs du Québec

 

Une grande place pour les femmes à l’ÉEQ

Travaillant à développer entre autres les aptitudes entrepreneuriales des Québécoises et des Québécois depuis plus de 30 ans, l’École des entrepreneurs du Québec met en œuvre différents projets visant à créer un environnement d’affaires accessibles qui mise sur la formation et l’acquisition de compétences. Ayant formé plus de 26 000 entrepreneurs depuis 2000, l’École des entrepreneurs du Québec compte d’ailleurs 52% de femmes parmi sa clientèle.

 

Ce soutien du gouvernement fédéral permettra concrètement d’appuyer 1 350 femmes entrepreneures dans la création d’une nouvelle entreprise, dont 20 % sont des jeunes, 15 % sont des nouvelles immigrantes et 5 % sont autochtones. Il soutiendra également plus de 300 femmes en affaires dans leur stratégie de croissance et accompagnera des dizaines d’entre elles dans la promotion de leur entreprise à l’étranger. À cela s’ajoute de la formation pour renforcer leurs compétences ainsi qu’un plus grand accès à du mentorat.

 

L’atteinte de ces objectifs sera entre autres rendue possible grâce à la contribution de partenaires dans la mise en œuvre, soit Réseau M, Entreprendre Ici, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec, l’Administration régionale de Kativik et FIEF Côte-Nord.